mercredi 26 avril 2017

Communiqué.

La direction du restaurant : A Funtana rappelle que l'établissement est ouvert le vendredi et samedi soir. Il sera ouvert Dimanche soir, 30 avril pour vous proposer le menu suivant à 25 euros

Salade.
U ventru ( ventre farci ).
Purée maison.
Dessert.

U ventru, ventre farci est une spécialité du nord de la corse. Elle est préparée avec l'estomac du porc qui est farci de sang, de blettes, d'oignons, de menthe, de persil, de saindoux et de poivre. Servir avec une purée de pommes de terre.

Les fèves de Santu Petru... (envoi de SFR)


Il y a cent ans, un peu plus, un peu moins « ... C’était le mois des fèves. Petites, vertes à souhait dans leurs gousses tendres et si fermes qu'on pouvait les croquer (1) ». Peppu, jeune maçon originaire de Belgudè, installé à Ortale, fut sollicité pour différents travaux par une famille de Santu Petru di Tenda. Afin d'être à pied d’œuvre tôt le lundi, il prit la route la veille.
Diverses haltes rafraîchissantes à Rutali et Rapale, où il avait des connaissances l'ayant quelque peu retardé, il pressa son âne et arriva juste à temps pour partager le repas des hôtes.
L'abondance des tagliarini dans la soupe de fèves au brocciu, parfumée de menthe, lui fit espérer d'autres joies à venir de la même table. Le lendemain, il eut à midi, une omelette et des fèves au lard et le soir la soupe de fèves au riz. Mardi, au déjeuner: tianu de fèves et pommes de terre au jambon, la soupe de fèves et blettes sauvages, relevée au suffrittu, fut servie sur de larges tranches de pain villageois.
L'arrangiatu du mercredi : févettes, petits pois, oignons nouveaux, bulagne, fut si réussi qu'on refit le même le jeudi, agrémenté d'artichauts nains. La soupe garda les fèves, l'oignon et la menthe fraîche et changea avec du chou vert et des pâtes de Bastia.
C'était l'année des fèves, de longtemps on ne revit la pareille. Elles avaient tant donné dans tous les jardins que c'eût été péché de gaspiller ce don du ciel, aussi, la morue du vendredi, frite à l'huile d'olive avec ail et vinaigre, fut accompagnée de fèves tièdes en salade. La maîtresse de maison faisait preuve d'une belle imagination malgré l'omniprésence des fèves. Elle projetait pour son menu du dimanche de l'agneau rôti arrosé d'huile parfumée d'herbes et de citron, précédé de la fressure sautée au vin ainsi qu'un nouveau potage aux fèves qu'elle devrait maintenant éplucher, tellement elles avaient profité, quand Peppu, qui avait mis les bouchée doubles ... dans son travail, vint dire que tout étant terminé, il partirait à l'aube le lendemain. Tant pis pour lui ! L'agneau, fondant à souhait, fut délectable. Rassasié de fèves, Peppu leur préféra désormais stufatu, lasagne et autres pâtes fraîches au brocciu. Il en mangea même tellement que, dit-on, il en mourut d'indigestion, beaucoup plus tard, rassurez-vous.
Depuis ce temps et de nos jours encore, quand la nourriture est surabondante, on dit chez nous : "Stirpemu e fave di Santu Petru" (il faut venir à bout des fèves de Santu Petru).
Précisons toutefois après toutes ces papilionacées (subdivision des légumineuses) que le brocciu et les fromages de Santu Petru étant très renommés, Peppu sut certainement les apprécier.
Le fromage de chèvre frais et le févettes à la croque au sel font un délicieux spuntinu. Les bergers qui se rendaient autrefois à Bastia (2) pour la vente de leurs produits, attiraient la clientèle en criant : « Furmagliu è brò di Santu Petru o dò ! » (3) (Suzy Finocchy-Rutali)

(1) Eugène Mannoni: "L'Insulaire" (Éditions De Fallois. 1991)
(2) "Cunniscenza di u Nebbiu" - page 79 - Louis Giacomoni (Éditions Graziani. 1987)
(3) et s’adressant aux femmes : o dò prononcé [o’o]

DAZIBAO

mardi 25 avril 2017

APRIL in PORTUGAL



Petit montage perso... Lisbonne, Coïmbra, Porto.

SAGRADA FAMILIA (détails)


Un regard à tomber


MATISSE: lumière et couleurs

Un "film" vu par... Battine

"Cessez le feu d’Emmanuel Courcol"

1923, après s’être perdu en Afrique dans l’espoir de s’y retrouver, Georges (Romain Duris), officier rescapé de la guerre, revient en France auprès de sa mère et de son frère Marcel, (Grégory Gadebois) sourd et muet depuis son retour des tranchées. Hélène (Céline Sallette), infirmière et professeure de langue des signes, tente de leur redonner le bonheur de vivre.
Dès la première scène du film, nous sommes plongés dans le vacarme et l’horreur d’un terrible bombardement de tranchée. Puis nous goûtons à l’aventure dans de beaux paysages africains où Georges s’ouvre à d’autres traditions avant de retrouver le Paris des années folles.
J’ai été saisie et très émue dès la première scène dans cet enfer de l’attaque de la tranchée, émotion qui m’a tenue toute la séance avec une grande empathie pour ces survivants revenus de la guerre, indemnes en apparence, mais avec de terribles blessures psychiques, cauchemars, culpabilité envers leurs camarades morts ou gravement blessés au combat et qui peinent à retrouver la force de vivre après ce voyage au bout de l’enfer.
Je suis sortie de cette séance bouleversée par ce film sobre, sensible et très bien joué, en pensant à mon grand-père Bastélica mort en décembre 1914 et à mon père, engagé volontaire et pris par les gaz pendant cette guerre.

« Oh Barbara, quelle connerie la guerre. » Battine.


lundi 24 avril 2017

Un envoi de Jacqueline Pantanacce

Outre de très belles voix, comme chez nous, nos "cousins" basques chantent aussi les mêmes problématiques qu'en Corse... (Jacqueline PANTANACCE)

TRUCS DE CARRELAGE...

Comment nettoyer un carrelage avec du nettoyant au pin ? Pour que votre carrelage retrouve toute sa brillance, découvrez cette recette de grand-mère. Ce nettoyant naturel laissera une odeur de fraîcheur dans toute votre maison.
Ingrédients
  • 3 litres d’eau chaude
  • 2 c. à soupe de savon de Marseille liquide
  • 8 gouttes d’huile essentielle de pin
Équipement
  • Une serpillère ou balai à franges
  • Un seau
  • On peut acheter du savon de Marseille liquide dans les magasins bio, les grandes surfaces et sur Internet.
  • On peut trouver l'huile essentielle de pin dans les magasins bio, les pharmacies et sur Internet.
Recette de Grand-mère
  1. Mettez le savon de Marseille dans votre seau.
  2. Ajoutez-y l’huile essentielle de pin.
  3. Versez ensuite l’eau chaude.
  4. Mélangez.
Lavez votre carrelage avec ce nettoyant naturel.

CARÉDAR-241

"carédar-241"
Où sommes-nous... ?

Il faut manger de l’avocat tous les jours, c’est la science qui le dit !


En effet, une nouvelle publication, regroupant pas moins de 129 études, parue dans Phytotherapy Research révèle l’incidence positive de l’avocat sur le syndrome métabolique, cet ensemble de facteurs qui accroit le risque de diabète de type 2, de maladies cardiaques ou d’AVC. Un fléau mondial accru par le manque d’activité physique, la sédentarité, l’obésité et la mauvaise alimentation, engendré par des facteurs à risque comme l'hyperglycémie, le cholestérol, la pression sanguine ou encore l'indice de masse corporelle. Et pour endiguer tout cela : l’avocat. Oui, l’avocat !
"L'avocat est une source bien connue de caroténoïdes, de minéraux, de phénoliques, de vitamines et d'acides gras", dixit les auteurs de cette publication du département de pharmacologie et de toxicologie de la faculté de pharmacie à la Mashhad University of Medical Sciences, en Iran. Des composés aux effets positifs contre le syndrome métabolique, et particulièrement sur la diminution du taux de "mauvais" cholestérol (cholestérol LDL) et des matières grasses dans le sang aussi appelées triglycérides. Et autre bonne nouvelle, l’avocat aiderait aussi à  perdre du poids. Parmi les différentes études citées dans la revue, l’une d’elles a mis en avant que des patients adultes en surpoids qui mangeaient un avocat tous les jours pendant six semaines avaient vu leur poids, leur IMC et leur pourcentage de graisse corporelle considérablement diminuer. Et s’il ne peut être, à lui seul, considéré comme un médicament, l’avocat et son cortège de bénéfices santé n’ont plus aucune raison de ne pas nous accompagner au quotidien.

dimanche 23 avril 2017

Les résultats de Rutali

INSCRITS  :  378
VOTANTS  :  283
NULS         :      3
EXPRIMÉS:  280

Nicolas Dupont-Aignan          13
Marine Le Pen                        78
Emmanuel Macron                 51
Benoit Hamon                           9
Nathalie Arthaud                       1
Philippe Poutou                         2
Jacques Cheminade                 2
Jean Lassalle                          27
Jean-Luc Mélenchon              37
François Asselineau                 6
François Fillon                        54

Le doyen des votants a accompli son devoir électoral. Bravo jean.

Photo : Gérald Forns.

Ensuite elles ont beaucoup servi

    Août 2007

Lorsque l'équipe d'Opera préparait les tables de picnic au Senapaghju


Un peu de musique zen... par Claude Debussy

Bureau de vote.

Il y a 378 inscrits sur la liste électorale. 27 électeurs ont choisi le vote par procuration.
À 9h30, 33 électeurs avaient glissé leur bulletin dans l'urne.
                          À 12h30, ils étaient 148.

Une morille dans un jardin.


DAZIBAO

Ce n'est plus ici...

samedi 22 avril 2017

Falculelle. La recette.

6 œufs
1 petit brocciu
6 cuillers à soupe de sucre en poudre
6 feuilles de châtaignier sèches
Eau-de-vie ou zeste de citron râpé ( facultatif )

Séparez les jaunes des blancs d'œufs.
Mettez les jaunes dans un saladier avec le sucre, 6 cuillerées à soupe de brocciu,
vous pouvez parfumer avec quelques gouttes d'eau-de-vie ou un petit zeste de citron râpé.
Mélangez bien le tout, et étalez à la cuiller sur les feuilles de châtaignier. 
Préchauffez le four à 170 °C. Déposez les préparations sur une plaque et cuisez 1/4 d'heure. Les Falculelle doivent dorer.
A cucina. Tempi fà de Marie-Louise et Fabienne Maestracci.

Musique à la demande : "Il gardellino" de Vivaldi

Voici deux versions de "Il gardellino" - le chardonneret - d'Antonio Vivaldi, la première par 'I Solisti Veneti', la seconde par 'l'ensemble Matheus'. À vous de dire celle que vous préférez...

LA LANGUE AU CHAT...

"késaco-176" = exochorda
"Exochorde" ou "arbre aux perles" ainsi nommé par les anglophones (Pearlbush) pour la ressemblance des boutons floraux bombés avec des perles.
Peut être confondu avec l'amélanchier... ;-))

RECHERCHE MAGNÉTOSCOPE

En état de marche. Ca se fait rare.
Pour visionner et numériser vieilles cassettes VHS.
Si c'est le cas, merci de vous signaler ici et d'envisager de me le prêter quelques jours.
Vos coordonnées par mail svp à : ucuccu@gmail.com. Merci.

Grille numéro 462


vendredi 21 avril 2017

QUAND ON JOUAIT AUX BOULES SUR LA ROUTE...


FALCULELLI MAISON


Semis de tomates en bouteille.

1 - Ècrire la variété de la tomate sur la bouteille.
2 - Percer trois trous au fond de la bouteille.
3 - Avec un cutter ou un gros ciseau couper la bouteille à la base du goulot.
4 - Verser du terreau jusqu'à la moitié de la bouteille.
5 - Tasser pour ramener le niveau a 1/3 de la bouteille.
6 - Humidifier avec de l'eau.
7 - Semer 3 grains dans chaque pot.
8 - Rajouter 5mm de terreau pour recouvrir les graines. Appuyer légèrement avec les doigt.
9 - Humidifier légèrement le terreau.

     Le Plastique transparent permet à la lumière d'atteindre les jeunes plants à l'intérieur de la maison. Au fur et à mesure de la croissance des plants, rajouter du terreau ou du compost. Ainsi de nouvelles radicelles vont se former sur la partie de la tige enterrée. Pas de repiquage intermédiaire. Apporter le maximum de luminosité aux jeunes plants, derrière une fenêtre au sud par exemple.

Travaux.

Un escalier va être construit à cet endroit. De la place de l'église on pourra accéder au parking supérieur.

MUSÉE du "carédar"... [Mantegna-Agonie au Jardin des Oliviers_1459]

Andrea Mantegna
"Agonie au Jardin des Oliviers"_v. 1459
Détrempe sur panneau de bois. (63 cm X 80 cm)
National Gallery, Londres.
"carédar-240"
Dans cette œuvre d'Andrea Mantegna ''Agonie au Jardin des Oliviers'', l'artiste a représenté Jésus peu de temps avant son arrestation. On voit ce dernier prier Dieu de lui épargner le martyre, mais, finalement réconforté par les anges, il accepte la souffrance et la mort. C’est dans ce jardin qu’il sera arrêté au petit matin, par une troupe sous la conduite de Judas. C'est donc conformément aux Écritures que Mantegna a placé Jésus à genoux, les mains jointes, sur une sorte de promontoire rocheux au pied duquel se trouvent ses 3 disciples endormis. Pierre, le plus vieux, est identifiable à sa barbe blanche. Jean qui est plus jeune est imberbe et vêtu de rouge. Le 3ème personnage assoupi est donc Jacques le Majeur, frère de Jean. Face au Christ, on trouve des angelots sur un nuage, qui présentent par prémonition les instruments de la Passion : la colonne de la Flagellation, l’éponge imbibée de vin aigre fixée sur une perche en bois, la lance avec laquelle le Centurion s’assurera de la mort du Christ. Sur le côté droit de la composition, également au 1er plan, on remarque un arbre mort surmonté d’un oiseau noir, annonçant la suite funeste de cet épisode. À l’arrière-plan, le long d’un sentier sinueux, longeant le ruisseau du Kedron, Judas conduit les soldats venus arrêter Jésus. L’ensemble de la scène se situe dans un cadre naturel rocailleux qui renforce l'isolement dramatique, tandis qu'au-dessus, une Jérusalem mythique montre le Colisée de Rome et le campanile vénitien de San Marco… Des petits lapins, symbole de vie, indiquent traditionnellement le temps de la Passion et de la résurrection à venir. Mais la vraie question, d'ordre théologique, posée par cette toile est le rôle que les évangélistes font tenir au sommeil...

Mantegna_Autoportrait
Andrea MANTEGNA (1431 - 1506) est un peintre et graveur italien de la Renaissance qui a rompu définitivement avec le style gothique en plein milieu du XVe siècle, sans se départir de cette attitude tout au long de sa vie. Il a été l’élève de Francesco Squarcione. Il s’est formé dans un milieu influencé par les recherches de Paolo Ucello, d’Andrea del Castagno, de Filippo Lippi et de Donatello. Il a œuvré à Vérone, Padoue, Rome et Mantoue. Il fut l'un des artistes les plus importants de son époque. Son style, inspiré d'anciennes sculptures romaines, se caractérise par l'utilisation de la méthode, dite de grisaille, imitation peinte du marbre et du bronze. Pendant la majeure partie de sa vie, il fut peintre à la cour du Duc de Mantoue. En tant que graveur, il fit œuvre de pionnier et ses thèmes classiques devaient inspirer plus tard des artistes comme Dürer.

jeudi 20 avril 2017

KÉSACO-176

"késaco-176"
Saurez-vous identifier ces fleurs ?

CONSOBLOG : "sous-location"

Qu'est ce que la sous-location ?
La sous-location, c'est la pratique selon laquelle le titulaire d'un contrat de location met à la disposition son logement (partiellement ou entièrement) à une personne extérieure au contrat contre le versement d'un loyer, c'est-à-dire d'une contrepartie presque toujours financière.

La sous-location "déclarée"
En principe interdite, elle peut être autorisée avec l'accord exprès et écrit du bailleur mais cette prudence semble loin d'être entrée dans les habitudes.
En cas d'accord du bailleur, les conditions de la sous-location sont librement négociées entre le locataire et le sous-locataire. Le
montant d'un loyer est fixé avec l'accord du bailleur et ne doit pas dépasser le loyer principal. À l'expiration du bail principal, le propriétaire est tenu au renouvellement s'il a, expressément ou tacitement, autorisé la sous-location.
Si le "sous loueur" prend la précaution de sous-louer en meublé : les loyers perçus sont exonérés d'impôt sur le revenu (au titre des BIC) si la sous location est la résidence principale et si "le prix de location demeure fixé dans des limites raisonnables" (article 35 bis du CGI)...


Les avantages de la "sous-location légale" :
Dans certains cas, la sous-location peut être une solution adaptée, par exemple pour une location de courte durée. Quand cette sous-location est légale, elle présente des avantages pour les différentes parties :
Le sous-locataire économise les frais liés à la recherche du logement (frais d’agence par exemple) et peut bénéficier des aides au logement comme l'APL.
Le locataire en place reçoit tout ou partie du loyer qu’il règle et peut libérer son logement pendant un certain laps de temps avec la garantie de pouvoir le retrouver.
Le propriétaire quant à lui continue de percevoir des loyers pendant l’absence du locataire en place, et n’a pas à chercher de nouveaux locataires.

Il a neigé sur Tenda cette nuit.


I Pughali. A croce.


Solution de la grille n° 461.


mercredi 19 avril 2017

Moi, j'ai bien envie de voter pour elle !


Notre stade est plus pacifique et accueillant.


ROMA: PIAZZA DI SPAGNA


Le "coin" écriture...


Faites revivre des moments de votre histoire en les écrivant.

"Lettre buissonnière"... (Jacqueline Desselle-Marinacce)

"Timbre Blason de Corse"_1946
La CORSE, île de Beauté

Au cœur de la Méditerranée, il est une île de Beauté : la CORSE, gardée depuis plusieurs millénaires par ses « stantari », statues-menhirs dressées vers le ciel, témoins d’une société hiérarchisée, nommée autrefois par les Grecs KALLISTE, c'est-à-dire « la plus belle ».
Terre aux multiples facettes, « souvent conquise, jamais soumise », ceinturée sur son littoral par 67 tours destinées à la protection de cette montagne dans la mer de tous temps convoitée par d’innombrables prédateurs venant du large, évangélisée vraisemblablement au IVe siècle, cédée par Gènes à la France en 1769 après des années d’âpres négociations dont sont exclus les Corses et leur valeureux chef Pasquale Paoli.
Parmi les nombreuses énigmes de cette terre envoûtante est l’origine du drapeau, « bandera » à la tête de Maure, qui fait vibrer chaque Corse, ému aussi profondément par l’hymne « Dio vi salvi Regina » aux accents à la fois religieux et guerriers, ou par les « paghjelle », ces chants traditionnels à trois voix d’hommes, venus du fond des siècles. Le corse fait partie des 14 langues romanes recensées, au même titre que le français ou l’italien. Des très lointains premiers habitants demeurent néanmoins quelques mots ne ressemblant à aucune langue connue.
Le mouflon aux longues cornes spiralées, que l’on peut quelquefois apercevoir escaladant les fortes pentes de nos hautes montagnes du Cinto ou de Bavella, est emblématique de notre île. L’espace naturel corse étant vaste donne aux animaux sauvages d’excellentes conditions de vie, notamment aux oiseaux, dont il existe de nombreuses espèces. Ainsi le magnifique balbuzard, au vol spectaculaire, a trouvé un dernier asile en Corse. La petite sitelle corse, au dos gris bleuté et au ventre blanc est une espèce endémique.
Et tout au long de l’année, l’odorant maquis avec ses essences variées, et les arbres saisonniers en fleurs, permettent aux abeilles de produire des miels aux parfums extrêmement variés, dont les apiculteurs tirent quatre récoltes par an étant données les bonnes conditions climatiques.
Pour ce qui est de la flore, sur 2 500 espèces de plantes, on en dénombre 140 purement endémiques, et 280 présentes seulement dans les régions avoisinantes (Provence et Sardaigne). Citons l’arbousier aux baies rouges granuleuses, le ciste à fleurs de sauge si odorant dans le maquis au printemps, l’immortelle de Corse utilisée en parfumerie, sans oublier l’emblématique Pin Laricio pouvant atteindre 50 mètres de hauteur, qui fournit autrefois les mâts de tant de bateaux !
On est ébloui par cette terre de contraste aux âpres paysages montagneux auxquels s’accrochent les villages, éclaboussée par des torrents impétueux dévalant jusqu’aux délicieuses plages bleues au décor de carte postale : chacun, amateur de beauté sauvage ou de délicieux farniente, sera comblé par ses paysages. C’est une terre inoubliable, et il est impératif pour ses natifs d’en conserver la culture, ainsi que la mémoire de son histoire.
Bienvenue à ceux qui veulent la connaître et en découvrir toutes les richesses !

mardi 18 avril 2017

VÉRONE, en début de soirée


Poésie pour rire... (envoi de Battine)

Rire
Je ris
Je ris
Tu ris
Nous rions
Plus rien ne compte
Sauf ce rire que nous aimons
Il faut savoir être bête et content.

Blaise Cendrars, Feuilles de route, Gallimard, 1924
.....................................................
Le hareng saur
Il était un grand mur blanc - nu, nu, nu,
Contre le mur une échelle - haute, haute, haute,
Et, par terre, un hareng saur - sec, sec, sec.
Il vient, tenant dans ses mains - sales, sales, sales,
Un marteau lourd, un grand clou - pointu, pointu, pointu,
Un peloton de ficelle - gros, gros, gros.
Alors il monte à l'échelle - haute, haute, haute,
Et plante le clou pointu - toc, toc, toc,
Tout en haut du grand mur blanc - nu, nu, nu.
Il laisse aller le marteau - qui tombe, qui tombe, qui tombe,
Attache au clou la ficelle - longue, longue, longue,
Et, au bout, le hareng saur - sec, sec, sec.
Il redescend de l'échelle - haute, haute, haute,
L'emporte avec le marteau - lourd, lourd, lourd,
Et puis, il s'en va ailleurs - loin, loin, loin.
Et, depuis, le hareng saur - sec, sec, sec,
Au bout de cette ficelle - longue, longue, longue,
Très lentement se balance - toujours, toujours, toujours.
J'ai composé cette histoire - simple, simple, simple,
Pour mettre en fureur les gens - graves, graves, graves,
Et amuser les enfants - petits, petits, petits.

Charles Cros 1842-1888 ("Le coffret de sental")
.....................................................
Conseils donnés par une sorcière
(À voix basse, avec un air épouvanté, à l’oreille du lecteur.)

Retenez-vous de rire
dans le petit matin !
N’écoutez pas les arbres
qui gardent les chemins !
Ne dites votre nom
à la terre endormie
qu’après minuit sonné !
À la neige, à la pluie
ne tendez pas la main !
N’ouvrez votre fenêtre
qu’aux petites planètes
que vous connaissez bien !
Confidence pour confidence :
vous qui venez me consulter,
méfiance, méfiance !
On ne sait pas ce qui peut arriver.

Jean Tardieu ("Monsieur monsieur" Gallimard 1951)
.....................................................
L’AMOUR FOU

Je suis à toi comme la sardine est à l’huile,
le maquereau au vin blanc, le loup au
fenouil, le brochet au beurre blanc.
Je suis à toi comme la glace est à la pistache,
le poulet aux hormones, la soupe à la
grimace, mon père avec la bonne.
Je suis à toi comme le vinaigre est à l’estragon,
la pêche à l’espadon, la salade aux lardons,
les gaîtés à l’escadron.
Je suis à toi comme le moutard à sa nourrice,
le motard à la police, les aristos à la lanterne,
les peupliers à la poterne.
Je suis à toi comme le yaourt est à la vanille, ton
sexe au parfum de glaïeul, le petit salé
aux lentilles, la mémère à son épagneul.
Je suis à toi comme tu es à moi, comme le ver
est à soie, comme l’avenir est à nous,
comme le garde est à vous, comme le train
est à l’heure.
Je suis à toi
comme les tiques aux bœufs.
On dit n’importe quoi
quand on est amoureux.

Jean L'Anselme (la chasse d'eau).

Musique à la demande...

"La musique est la langue des émotions."... (Emmanuel Kant)
Faites-nous part de vos "émotions" musicales, classiques ou contemporaines, nous les publierons.

Les giroflées, " u carofanu ", amies des vieux murs.

Inséparables des vieilles pierres, elles fleurissent chaque avril sur ce vieux mur.

Ciel en colère.


Un champ d'asphodèles.


dimanche 16 avril 2017

La céphalanthère blanche.

 Vous en trouverez dans les champs et les prés autour du village, comme on le faisait, enfants, pour l'offrir à nos parents. C'est notre muguet, on l'appelle u mughettu. Elle fleurit plus tôt cette année. D'habitude on la cueille le 1er mai, comme le vrai muguet sauvage. Celui-ci n'existe pas en Corse.
Le blog souhaite de
"Joyeuses fêtes de PÂQUES "
à tous ses lecteurs...

L'agneau pascal... (envoi de SFR)


Présent toute l'année, c'est à Pâques que sa chair incomparable est la plus  savoureuse. Selon le Concile de Nicée, le jour  de Pâques est fixé le premier dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe  de printemps. Animal millénaire, universel et biblique, le petit de la brebis vit sous tous les climats. Il est pascal pour les Juifs qui le mangeaient à la Pâque instituée par Moïse pour commémorer la sortie d'Égypte et le passage de la mer Rouge. Ce symbole de douceur, de pureté, concrétise pour les Chrétiens "Dieu qui efface les péchés du monde". Et pour reprendre le chant liturgique consacré "Le voici l'Agneau si doux, le vrai pain des anges". (SFR)

DAZIBAO